J'ai trouvé un animal en difficulté - Que faire ?

Maison du Loup rappelle les bons réflexes à avoir lorsqu’on trouve un animal errant et blessé, qu’il soit domestique ou sauvage.

Vous avez trouvé un chien abandonné souffrant ? Un chat errant mal en point, ou peut-être un pigeon blessé ? Voici la marche à suivre :

Tout d’abord, rappelez-vous ce numéro d’urgence.

Vous ne savez pas qui appeler? Vous pouvez également appeler ce numéro dans ce cas.

Appeler cette numéro est également utile dans le cas où:

  • Votre téléphone mobile n'a pas de signal réseau. Le 112 est le seul numéro pouvant être appelé depuis n'importe quel réseau. Votre téléphone mobile pourrait même ne pas avoir de carte SIM insérée.
  • Vous ne pouvez pas décrire le lieu. Si vous appelez le 112, l’opérateur indiquera non seulement le numéro de votre téléphone mais également votre position sur la carte. L'emplacement étant déterminé via le réseau GSM, il n'est pas toujours suffisamment précis, mais cela peut aider à déterminer où l'événement s'est produit.

Numéro d'urgence

112

Je contacte la mairie

  • Pour avoir les coordonnées d'un service de ramassage qui pourra venir prendre en charge l'animal sur la voie publique,
  • Pour avoir les coordonnées de la fourrière qui pourra vérifier si l'animal est identifié par transpondeur (puce), rechercher son maître, et l'accueillir dans l'attente de le retrouver.

Le maire est en effet responsable des animaux errants sur sa commune.

Il s'agit de la mairie de la commune où l'animal est trouvé. Le maire est en effet responsable des animaux errants sur sa commune, et doit organiser leur prise en charge et leurs soins, et assurer l'information concernant ce service (article R 211-12 du Code rural).

La nuit ou les jours fériés, j'obtiendrai le numéro d'urgence à contacter.

Je peux aussi aller à la mairie où sont affichées en permanence ces coordonnées.

Si l'animal est blessé : je contacte la mairie. Si l'animal est blessé sur la voie publique, le service de ramassage indiqué par la mairie pourra le prendre en charge, voire les pompiers. A la fourrière, le chien ou chat blessé sera soigné par un vétérinaire. 

En dehors des heures d'ouverture de la fourrière, le numéro d'urgence de la mairie m'orientera vers un vétérinaire, qui a signé une convention, et qui pourra soigner et hospitaliser l'animal en attendant sa prise en charge par la fourrière.

A défaut, je peux amener l'animal chez un vétérinaire proche, qui, s'il n'est pas le vétérinaire conventionné, me fera signer un formulaire de dépôt, s'il s'agit d'une espèce animale qu'il peut soigner. S'il ne le peut pas, il m'orientera vers un confrère qui le peut.

S'il s'agit d'un animal sauvage

Je fais attention à n'être ni mordu ni griffé. Je ne manipule ni les chauves-souris (risque de transmission de rage) ni les oisillons tombés du nid (je les mets juste à l'abri des prédateurs).

Espèce protégée - je préviens l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), qui a seul pouvoir de décision, que l'animal soit blessé ou mort ;

Gibier - je préviens le maire (éventuellement l'ONCFS) ; Dans les autres cas, je contacte le centre de soins à la faune sauvage le plus proche.

Qui contacter si je me trouve face à de la maltraitance animale ?

Les animaux étant officiellement reconnus comme doués de sensibilité, les maltraiter est passible d’une amende, voire de plusieurs années de prison. Étant donc un délit, la maltraitance doit être en priorité dénoncée aux autorités.

En premier lieux, contactez donc la gendarmerie, le commissariat de police ou les services de la préfecture.

Police / Gendarmerie

17

Si vous souhaitez gérer vous-même l’animal

Dans tous les cas, c’est au maire de prendre en charge les animaux domestiques trouvés errants sur le territoire de sa commune. Toutefois, si vous n’avez pas prévenu votre mairie mais que vous avez conduit vous-même un animal blessé chez un vétérinaire, que se passe-t-il ?

Les textes de loi ne prévoient rien, car ce n’est pas la marche à suivre. Il revient alors au vétérinaire de se débrouiller pour essayer de trouver le propriétaire (si l’animal est identifié). Prévenir le maire et tenter de faire prendre en charge les frais occasionnés par les soins. Si une personne souhaite volontairement prendre en charge les frais vétérinaires, elle peut le faire. - détaille le docteur Marc Veilly, secrétaire général de l’Ordre des Vétérinaires.

Les vétérinaires sont obligés de soigner les animaux

De leur côté, les vétérinaires sont obligés de soigner les animaux malades ou blessés en péril pour lesquels le pronostic vital est engagé en cas de non prise en charge (code de déontologie des vétérinaires revu en 2015)

Vous pouvez également déposer des annonces

S'il s'agit d'un animal domestique et que le vétérinaire n'a pu identifier l'animal par un tatouage ou une puce, vous pouvez également déposer des annonces sur les plusieurs sites d'internet.

Cart Menu Button Icon0
Votre panier